AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un ampli plus "puissant" que les HPs?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hyperbol
Langue pendue


Nombre de messages : 421
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Un ampli plus "puissant" que les HPs?   Lun 25 Fév - 21:29

Bonjour,

visiblement, a force de lire les threads ici, je vois clairement qu'il existe une grosse ambiguité sur le sujet et que ca merite un thread complet pour repondre a cette interrogation fort legitime!

La reponse n'est pas tranchée!...en effet, ca depend de l'utilisation qu'on fait de son systeme audio.
Ca depend donc de savoir si l'utilisateur-proprietaire a l'habitude de faire glisser souvent son bouton de volume sonore vers le maxi...ou si il est plutot un utilisateur-proprietaire calme et ecoutant tres souvant la musique a bas regime.

l'Objectif finale est d'eviter de casser du tweeter par une distortion harmonique trop forte et de l'autre de limiter autant que possible de taux de distortion harmonique généré par l'amplificateur sur la qualité d'ecoute.

Il faut donc se pencher sur cette histoire de distortion harmonique.

Il en existe plusieurs type bien sur. Par exemple: distortion de croisement comme dans le cas d'un ampli en classe AB, la distortion de convertissage concernant un ampli en classe D, distortion du au manque de linearité de l'alimentation electrique a l'interieur de l'ampli, distortion de phase a cause des filtres et presence de condensateur dans la chaine audio, distortion provoquée par l'ecretage, distortion due aux impurtées générées par les composants et les techniques audio pour la realisation de l'ampli...

la distortion de croisement et de convertissage peut etre amalgamée avec le distortion harmonique due aux impurtées générées par les composants electroniques eux memes ainsi que la technique audio pour la realisation de l'ampli.
la distortion du a l'alimentation aura une influence sur les plus basses frequences
La distortion de phase peut etre modifiée mais ce n'est pas le choix de la puissance de l'ampli qui va changer grand chose a ce probleme, sans doute plus surement le type de filtrage utilisé (passif ou actif)...mais plus surement le choix d'un filtre de type numerique capable d'eviter la torsion de la courbe de phase que l'on recherche la plus platte possible, c'est a dire avec le moins d'ecart de temps par rapport a une frequence determinée comme une reference pour la mesure.

Plus un ampli est puissant, moins il faudra se rapprocher de ses limites pour obtenir, avec un meme haut parleur, un signal electrique audio de qualité a fort niveau, mais plus on se rapprochera facilement de la limite de puissance admissible du haut parleur!

Voila donc la generalité definit.

Si j'ecoute la musique a faible niveau, je peux me permettre de prendre un ampli plus puissant sans prendre le risque de griller mon haut parleur du fait d'un ampli trop puissant par rapport a ce que peut supporter le haut parleur.
L'ampli etant plus puissant, il peut, en theorie, travailler mieux a faible niveau. Son taux de distortion sera donc encore plus faible qu'un ampli de plus faible puissance pour la meme puissance de sortie de l'ampli.

Un ampli moins puissant n'est pas un gage de securité!!...car en effet, quand l'ampli est a ce point sollicité avec une faible puissance, a sa sortie, le signal peut commencer a etre "ecreté". c'est a dire que si on injecte un signal sinusoidale a l'entree de l'ampli, normalement, on doit retrouver ce signal sinusoidale en sortie mais tres amplifié...c'est le cas idéal. Sauf que quand on se rapproche de la puissance maxi de l'ampli, on peut commencer a voir se dessiner des "plats" ou "meplats" sur les "bosses" negatives et positives du signal sinusoidal, on appel ca un ecretage. les bosses du signal sinusoidal s'applatissent du fait que le signal depasse les tensions de l'alimentation interne de l'ampli...ces meplats sur les bosses du signal sinusoidal provoque la creation d'un phenomeme d'autant plus fort que le "meplat" est important, le signal sinusoidal se rapproche alors de plus en plus d'un signal carré...qui lui est connu pour generer de tres puissantes harmoniques superieures...ainsi un signal electrique de 50 Hz peut, avec un ampli poussé a fond, generer des harmoniques dans les extremes aigus!!...et c'est comme ca que ces harmoniques peuvent alors passer sans encombre le filtre passif de l'enceinte et venir tuer le tweeter ainsi que le medium...
Le phenomene que je decris n'est possible que dans le cas d'un systeme audio filtré en passif!
En filtrage actif, l'ampli des graves ne produira rien de dangereux pour les hp d'aigus puisque les tweeters sont branchés sur un autre ampli, son propre ampli...

Cependant, un ampli dedié aux aigus peut aussi ecreter et tuer un tweeter...ce sera juste plus difficile car les amplis pour "pousser" des tweeters sont en general moins sollicité en puissance et son aussi moins puissant que ceux utilisé pour les graves. Mais meme si le risque est bien moins grand, il existe quand meme toujours.

un ampli c'est surtout defini par une puissance nominale. En general, on prend un HP a la puissance nominale equivalente a la puissance nominale de l'ampli.
Ceux qui n'ecoute pas a fort niveau peuvent prendre des amplis de moitie de puissance nominale des HPs, il ne faudra jamais mettre le systeme pour avoir des amplis porté au maximum de leur capacité...distortion d'ecretage oblige!!
Ceux qui ecoute fort mais maitrise tres bien leur systeme audio avec des HPs de qualité, peuvent choisir un ampli avec une puissance impulsionnelle presque aussi importante que la puissance admissible maxi du HP...sans jamais que cette puissance soit atteinte en permanence (plusieurs seconde) mais seulement impulsionnellement (quelques millisecondes). L'ecoute du systeme a fort niveau sera particulierement propre puisque les amplis surpuissant ne seront jamais porté a leur maximum. Les amplis travailleront donc dans la plage d'utilisation normale, la ou les performances de l'ampli seront les meilleurs...Cette option n'est possible que si l'installation a ete prevu pour ne pas pouvoir atteindre le maximum de niveau sonor (jugé insupportable par les auditeurs). Ce type de choix ne peut se faire dans le cas d'une installation modeste dans une voiture...installation qui sera facilement porté a ses capacités maximum..meme momentanément.
nota: il ne faut pas plus d'une seconde pour tuer un haut parleur!!!...surtout pour les mauvais HPs

Les bons amplis n'ont jamais un ecart de plus de 3 dB entre leur puissance nominale et leur puissance impulsionnelle...
les haut parleurs eux, peuvent avoir facilement 3 dB d'ecart entre leur puissance nominale et leur puissance maxi!.

Vous devez quand meme prevoir des HPs de bonne qualité pour mettre un ampli a la puissance nominale plus importante encore que celle du HP.

amicalement
hyperbol


_________________
Cofondateur de l'organisation des passionnés audiophiles libre (OPAL-Dca et OPAL Head events)
visible sur le site http://hyperbol.free.fr

l'electronique ou l'acoustique c'est de la science, pas de la magie...mefiez vous des mystificateurs.
Hyp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hyperbol.free.fr
 
Un ampli plus "puissant" que les HPs?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention arc puissant " et cher aussi"
» mon ampli LEGACY "PREDATOR"
» [PRB] Moteur "moins puissant" apres changement joint de culasse et distri
» Ampli qui s'est mis en"protection".
» Le "lag", facteur d'un swing puissant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FORUM :: OPAL :: OPAL Head events-
Sauter vers: